Locations

Quel que soit le type de locations envisagées (location de moto, location de bateau, location de sac de luxe, ou location de voiture), l’établissement d’un contrat entre le locataire et le propriétaire du bien est obligatoire. Si la forme du contrat n’est pas systématiquement identique, il doit cependant inévitablement contenir les informations nécessaires pour couvrir le risque et détailler les garanties.

Dans le cas des locations de bateaux, par exemple, il existe une clause spécifique concernant les accidents majeurs ou mineurs et détermine qui doit être tenu pour responsable de tels évènements.

Quelles sont les fourchettes de prix ?

locations

Comme pour n’importe quel type de biens, les prix des locations varient selon la nature de l’objet et sa qualité.

Comme pour n’importe quel type de biens, le prix locatif varie selon la nature de l’objet et son niveau de qualité. Les prix peuvent donc connaître une très grande amplitude et il est souvent judicieux de comparer les prix entre les différents prestataires afin de choisir, à prestation égale, le prix le plus avantageux. En terme de durée, les locations peuvent s’étendre de quelques heures à plusieurs jours. Tout dépassement de la durée de location est considéré comme une prolongation tacite de la location jusqu’au retour du bien.

Les recours des locataires et des propriétaires en cas de litige

Afin de se prévaloir de toutes formes de litiges, il convient d’attacher une attention toute particulière au contenu du contrat afin de faire valoir ses droits le cas échéant. Dans le cas de location de moto, il s’agira de bien vérifier que le contrat stipule le nom du loueur, le montant du dépôt de garantie ainsi que la somme versée d’avance. Lors de la restitution, devra être remis au locataire un document relatant le lieu et la date de remise du véhicule, et en cas d’accident non couvert par la garantie, le devis détaillé de ces frais. En cas de perte, vol ou dégradation du bien loué, le client doit avertir sans délais le propriétaire qui peut demander à l’utilisateur le paiement du prix de la réparation ou, dans le cas où le bien est trop endommagé pour être réparé, le rachat de l’objet en vue de remplacement de l’ancien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*