Appartement à louer

Vous envisagez de louer un appartement pour vous loger. Pour éviter les mauvaises surprises, il est recommandé de bien suivre les indications données ci-après.

appartement à louer

La durée d'un contrat bail d'un appartement à louer est le plus souvent indéterminée.

En premier lieu, vous devez déterminer le budget maximal que vous pouvez consacrer à votre loyer en retenant le fait que celui-ci ne doit pas être supérieur à 33 % de votre salaire mensuel. Le plus souvent, le propriétaire d’un appartement à louer ne vous acceptera comme locataire que si vous touchez des revenus au moins égaux au triple du loyer demandé.

D’autre part, lorsque vous trouverez une offre relative à un appartement à louer, pensez à visiter cet appartement à louer avec soin de préférence un jour de mauvais temps pour bien évaluer sa clarté. Si, après la visite vous considérez que cet appartement à louer vous convient, vous devez toujours exiger les diagnostics imposés par la loi. Ensuite, il faut lire le contrat de bail avec la plus grande attention. Vous devez notamment vérifier si le bailleur s’engage bien à faire effectuer les réparations qui sont à sa charge de manière à ce que cet appartement à louer soit maintenu dans un état satisfaisant. Il faut également examiner de près les clauses relatives au montant du loyer et des charges et aux modalités de paiement.

En ce qui concerne le montant du loyer d’un appartement à louer, il dépend entièrement du lieu où est situé le logement, de sa surface et de ses avantages. À Paris, le loyer mensuel d’un appartement à louer de 50 m² non meublé varie entre 1440 € et 1860 € selon les quartiers.

La durée d’un contrat bail est le plus souvent indéterminée s’il s’agit d’un logement non meublé. Si le logement proposé est garni de meubles, il est fréquent que le contrat de location fixe une durée déterminée. Cette durée est le plus souvent fixée à quelques mois.

En cas de litige, les parties ont toujours intérêt à rechercher une solution amiable. Si le bailleur ou le locataire constate que son cocontractant manque à ses obligations, il doit le mettre en demeure de régulariser la situation. En cas d’échec de la tentative amiable, il faut saisir le tribunal d’instance dont dépend le logement loué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *